Maison et jardins Claude Monet

Venir à Giverny, c’est avant tout rechercher l’ambiance de Monet. Voir les lieux qui l’ont inspiré et dans lesquels il a vécu.

Vous pourrez ainsi voir son atelier transformé en boutique et qui à l’origine fut construit pour permettre la réalisation des Nymphéas, son jardin, le bassin et le célèbre pont japonais. Dans sa maison vous verrez sa collection d’estampes japonaises qui respecte l’accrochage de Monet en personne. Par ailleurs, la chambre et le salon de Claude Monet ont été rénovés à l’identique, avec notamment l’accrochage des tableaux composé de copies d’une excellente qualité.

Un peu d’histoire

C’est l’histoire d’un coup de foudre. Celui de Claude Monet pour Giverny. Alors qu’il est dans le train qui va de Vernon à Gasny, l’artiste aperçoit le village et tombe irrémédiablement sous le charme. En 1883, il y dépose ses bagages, entouré de toute sa famille. Pendant 43 ans, il y vivra heureux et inspiré. Dans la maison au crépi rose qu’il acquiert en 1890, il puise les principaux sujets de ses tableaux. La lumière si particulière de la vallée de la Seine est son moteur.

« Je suis dans le ravissement, Giverny est un pays splendide pour moi » écrira-t-il.

Passionné par le jardinage autant que par les couleurs, il aménage petit à petit le grand jardin. Avec une infinie patience, il plante et sème. Des agérates, des anthémis, des capucines, des cerisiers à fleurs, des géraniums, des iris, des tulipes, des roses… Le Clos Normand prendra forme, tout en perspectives, symétries et couleurs. Les plates-bandes et les massifs de fleurs créent des volumes, des profondeurs.

Poussant toujours plus loin l’exploration, il accorde une place de choix à l’eau. Il achète alors le terrain en contrebas de sa propriété, de l’autre côté de la voie de chemin de fer. Dans ce lieu traversé par un petit cours d’eau, le Ru, il fait creuser un bassin réservé à la culture du nymphéa, une plante aquatique dont la fleur est majestueuse. Au-dessus de ce bassin, un petit pont japonais peint tout en vert devient l’un de ses sujets d’étude de prédilection.

Bassin Jardins de Monet © Eure Tourisme, C Michaud

Bassin Jardins de Monet © Eure Tourisme, C Michaud

La maison devient son atelier, son lieu de vie. Avec ses deux enfants et les six de son épouse Alice Hoschedé, il l’agrandit et y impose la couleur. La salle à manger est jaune, la cuisine bleue. Au premier étage, sa chambre où le bureau à cylindre et la commode XVIIIème sont toujours là. Son premier atelier, celui où il travailla jusqu’en 1899, résonne encore des vibrations de l’artiste. Sur les murs de la maison, des toiles, des estampes japonaises, de la vaisselle en faïence bleue… On imagine très bien les huit enfants courant partout, Monet se régalant d’un bon repas, accueillant ses amis parisiens ou piquant une colère, Monet se levant tôt avec la lumière pour peindre ses illustres toiles, Monet marchant dans son jardin, Monet affaiblit par la cataracte… Et puis enfin, on découvre l’atelier des Nymphéas. Accueillant aujourd’hui la boutique-librairie, cette pièce de 300 m2 a été conçue pour accueillir les immenses toiles du bassin d’eau.

Jardin d'eau Monet8 © Eure Tourisme, A.CHETCUTI

Jardin d’eau Monet8 © Eure Tourisme, A.CHETCUTI

Chargée de souvenirs et pleine d’émotion, cette maison a gardé l’âme du maître. A son décès en 1926, sa belle-fille Blanche Hoschedé l’habite jusqu’en 1947. Puis Michel Monet, le fils du peintre, la lègue en 1966 à l’Académie des Beaux-Arts. En 1977, cette académie décide une grande campagne de restauration de la maison mais aussi des ateliers, du « Clos Normand » et du jardin d’eau. Confiés à Gérald et Florence Van der Kemp, bien connus pour le succès de leurs campagnes de rénovation du château de Versailles, les travaux sont colossaux et dureront trois ans. Pour parvenir à leur fin, ils font appel aux dons. Les américains y sont sensibles et se montrent généreux. La propriété devient alors une Fondation en même temps qu’un lieu d’exception.

Chaque année, plus de 600 000 visiteurs se pressent sous la tonnelle de rosiers pour s’imprégner de cette atmosphère si chère à Monet, si ressourçante, si inspirante.

27269-4300 - Copie

Informations pratiques

Maisons et jardins de Claude Monet,
84 rue Claude Monet, 27620 Giverny
Tél : 02 32 51 28 21
www.claude-monet-giverny.fr
ouvert tous les jours du 24 mars au 1er novembre 2017 de 9h30 à 18h00 dernière admission 17h30

Visiter la Maison et les jardins avec un guide ?

Téléchargez la liste non exhaustive des guides conférenciers – Fondation Claude Monet (60 ko)
Cette liste vous est communiquée à titre d’information, nous ne connaissons aucune des conditions de ces conférenciers

Tarifs d’entrée 2017 Maison et Jardins

Réservez en ligne vos billets sur le site officiel Fondation-monet.com , Fnac.com, Digitick, Ticketmaster …
L’achat en ligne est impossible pour une visite le jour même, billet daté. (Tarif majoré pour frais de gestion)

INFORMATION : depuis Juin 2016 l’achat du BILLET COUPLÉ maison et jardins de Claude Monet + musée des impressionnismes est possible UNIQUEMENT SUR PLACE.

BILLET SEUL

BILLETS JUMELÉS

Adultes : 9,50 €
Enfants + de 7 ans et étudiants : 5,50 €
Enfants – de 7 ans : gratuit
Handicapés : 4 €

AVEC LE MUSÉE MARMOTTAN MONET :

A partir du 1er avril. Uniquement pour les visiteurs individuels.

Adultes : 20,50 €
Enfants + de 7 ans et étudiants : 12 €
Enfants – de 7 ans : Gratuit
Handicapés : 4 €

AVEC LE MUSÉE DES IMPRESSIONNISMES :

A partir du 1er avril et en vente dans les 2 sites concernés et l’office de tourisme de Vernon. Uniquement pour les visiteurs individuels.

Adultes : 16,50 €
Étudiants et collégiens : 10 €
Enfants 7 à 12 ans : 8.50 €
Enfants de moins de 7 ans : Gratuit
Handicapés : 7 €

Les parkings sont gratuits

AVEC LE MUSÉE DE L’ORANGERIE :

Adultes : 18,50 €
Date limite de vente : 10 octobre

Découvrir l’impressionnisme en vidéo pour les enfants et la famille

Capture generique © NeodigitalSuivez la trace des grands peintres impressionnistes dans l’Eure à travers les 19 épisodes de la série touristique « Impressionnisme mode d’emploi au fil de la Seine ». Voyagez au cœur de la Normandie pour découvrir les plus beaux sites qui ont inspiré les grands maîtres de l’impressionnisme en compagnie d’Alice, l’héroïne de la collection « Les modes d’emplois ».

Visionnez les vidéos de « L’impressionnisme mode d’emploi au fil de la Seine » 

Réservez ici